/Un voyage gnawi à Essaouira

Un voyage gnawi à Essaouira

Il est minuit lors de votre excursion à Essaouira, et un rythme analogue à des castagnettes est à la dérive sur les remparts sur la brise de l’Atlantique d’acier.

IMG_1563

Festival gnaoua et musique du monde

Niché dans une cour est un groupe de musiciens jouant en robe basse batterie, tuyaux et qaraqebs roseau, carillons métalliques qui sont claqués ensemble dans les doigts.

Leur chef, le maalem, épile un gimbri luth à trois cordes. Des chanteurs en bonnet pompon surmonté tissent un chant polyrythmique dans le son.

Le groupe est entouré par un public respectueux: les uns debout, certains préférant s’asseoir avec les jambes croisées.

Tout à coup, le rythme vivifie et l’un des chanteurs se lance dans une séquence éblouissante des fentes, des sauts et du genou aux coudes cosaque semblables.

Enfin, il tourne sur place, son long gland tournoyant comme une pale d’hélicoptère.

7787681-12067658

Programmation exceptionnelle pour chaque édition du Festival

Un membre de l’auditoire rejoint et finit effondré sur le sol, apparemment dans une sorte de transe extatique.

Votre voyage Maroc s’annonce déjà comme un dépaysement total comme pendant ces réunions musicales intimes qui ont lieu chaque soir pendant le festival de musique Gnawa annuel de la ville.

Les Gnawas (ou, en français, Gnaouas) sont une fraternité spirituelle des guérisseurs et des mystiques dont les ancêtres, animistes de l’Ouest Africains, ont été transportés au Maroc comme esclaves.

Leur musique hypnotique, un mélange de sub-saharienne, berbère et influences arabes, est la clé de leurs rituels. En plus de ces sessions de fin de soirée, le festival propose des concerts de grande envergure.

Du soir au début de chaque jour, des foules de gens du pays se rassemblent autour des étapes de Place Moulay Hassan et d’autres places principales pour entendre des bandes de partout du Nord et Afrique de l’Ouest.

Gnauoa2015_V2

Un public venu du monde

Mais ce sont les nuits étoilées qui rendent le festival unique. Et il est difficile d’imaginer un cadre plus romantique pour eux que les fortifications, balayées par le vent robustes qui protègent la ville de la mer.

Le jour, Essaouira a un autre type de romance. Les oiseaux de mer planent sur les toits blanchis au soleil et fondent sur le rivage, où les pêcheurs trient leurs captures.

Les remparts cuisent au soleil. Il est temps pour les visiteurs plus énergiques du festival pour parcourir les souks pour les perles de verre, des pantoufles en cuir et des tambours.

D’autres, préfèrent faire la sieste dans la cour fraîche d’un Riad, en attendant que la magie d’une autre soirée se déroule.