/Les monuments les plus visités de Marrakech

Les monuments les plus visités de Marrakech

Fondée il y a plus de 1000 ans, Marrakech a une histoire unique en son genre, dont elle conserve encore aujourd’hui un riche patrimoine culturel. En tant que cœur historique de la ville ocre, la médina de Marrakech est l’endroit où se situent les monuments qui vont plaire aux amateurs d’histoire et d’architecture. Dans les rues étroites, selon les différents souks, découvrez la madrasa Ben Youssef ou la Koubba Almoravide. Non loin de la place Jemaa El Fna se trouve la mosquée Koutoubia, jouxtant son célèbre minaret. Plus qu’un simple élément architectural, cet ensemble est devenu le symbole de Marrakech.

Dans les quartiers de la Kasbah et du Mellah, le palais a suivi les divers dirigeants de la ville et du royaume. Vous aurez l’occasion de découvrir le Palais Badii, dont seuls les vestiges, et le Palais de la Bahia, véritable chef d’oeuvre et comparses de l’artisanat marocain. Enfin, les tombes saadiennes reviennent dans cette grande dynastie.

Avec terrasud adventures, jetez un coup d’œil aux différentes visites guidées thématiques disponibles à Marrakech ainsi qu’un large choix des meilleurs adresses de la ville ocre: souks, quartiers, jardins …

La mosquée et l’esplanade de la koutoubia

L’un des monuments les plus spectaculaires que vous pouvez consulter lors de votre excursion Marrakech avec terrasud adventures et l’un des plus jolis minuments du monde musulman. Témoin d’une grande histoire complexe, c’est en effet un double sanctuaire avec un minaret. La première koutoubia a été fondée en 1157 et la seconde ainsi que le minaret ont vu le jour un an plus tard à l’initiative d’Abdelmoumen. Les deux sanctuaires se caractérisent par le plan en T donnant une grande importance au mur de la qibla (orientation de la prière). Contre le paysage, le minaret en pierre de taille de 77 mètres a une rampe qui mène au sommet qui est sobrement décoré de sculptures et de carreaux blancs et verts sur les parties supérieures de la façade et le pinacle.

Palais EL BAHIA

« Bahia »: littéralement, le merveilleux, le brillant, ce nom fait probablement référence à l’épouse préférée de Ba ahmed, le grand vizir qui fit construire le palais. Les plans ont été conçus par l’architecte marrakchi si Mohamed el Mekki el Mesfioui, comme un vrai labyrinthe reflétant les caprices d’un homme puissant. Les meilleurs artisans marocains et andalous ont travaillé sur ce palais pendant quatorze ans. Les carreaux ont été importés de Tétouan, le marbre de Meknès tandis que le bois de cèdre utilisé pour les plafonds peints et chatoyants provient de l’atlas.

PALAIS EL BADII

Dar el Badii, le palais sans égal a été construit entre 1578 et 1603 par Yacoub el Mansour, un souverain almohade. Les matières premières les plus riches, dont certaines provenaient de l’Inde, ont été choisies pour sa construction: or, onyx, marbre italien … L’influence andalouse dans les plans du palais est indéniable et l’on peut penser que l’architecte inconnu doit venir de Grenade.

Une symétrie presque absolue s’est imposée dans le plan de cette magnifique demeure entièrement construite sur des arcs aux briques extrêmement solides. Les jardins intérieurs, appelés jardins de désir, dont seule une immense esplanade subsiste aujourd’hui avec des lacs artificiels et des orangers, sont entourés des ruines du palais et des hauts murs sur lesquels une multitude de cigognes est nichée.

LES TOMBES SAADIENNES

La nécropole royale de la famille saadienne, une première série de chambres funéraires a été créée après l’enterrement du prince Mohamed Cheikh en 1557. Son fils a fait ériger une koubba, connue sous le nom de koubbat lalla Messaouda, où il fut lui-même enterré en 1574. en 1591, ahmed el Mansour fit enterrer sa mère là-bas. ses trois successeurs sont aussi là. un second édifice fut dressé, avec une pièce centrale appelée la salle des douze colonnes, il abrite la tombe du sultan ahmed el Mansour, la salle des mirhab, la pièce aux trois alcôves. un autre espace est réservé aux tombes des enfants. Toutes les chambres sont décorées avec goût.

MEDERSA BEN YOUSSEF

En plein centre de la médina, se situe la Medersa Ben Youssef, l’une des plus fameuses medersas du Maghreb, est l’un des monuments historiques les plus célèbres de Marrakech et vaut vraiment une visite. Elle a été construite au 16ème siècle par le saadian abd allah al ghalib, ce qui est confirmé par les inscriptions sur le linteau de la porte d’entrée et sur les chapiteaux de la salle de prière. Créé sur un quadrilatère de 1 680 m2. Auparavant, la medersa accueillait 130 chambres d’étudiants réparties sur deux étages autour d’un patio intérieur menant à la salle de prière.

LES REMPARTS

Symbole de la ville impériale, les remparts dont la création, a été initiée par ali Ben Youssef, a été entamée en 1126, ils font le tour de la vieille ville: la médina. Des décennies ont été nécessaires pour construire les remparts afin que les murs en adobe et en argile atteignent plus de 10 km. Ces murs sont entrecoupés de 202 tours carrées et 10 portes imposantes donnent accès à la ville.

Surmontées d’une passerelle, les murs de 8 à 10 m de haut servaient de protection contre les attaques des ennemis. Pour découvrir les remparts, vous pouvez prendre une calèche (un taxi hippomobile) pour une balade de quatre heures, avec quelques pauses. L’itinéraire commence à la place de la liberté, à l’ouest de la médina.