/L’artiste Grip Face expose à Marrakech

L’artiste Grip Face expose à Marrakech

Installé dans l’astuce d’un pseudonyme qui favorise la discrétion et la liberté de l’anonymat, Grip Face (Palma de Majorque) est formé dès son plus jeune âge dans les écoles de dessin et de peinture classique. Artiste pluridisciplinaire qui fixe généralement ses coordonnées dans l’espace public, découvre à l’âge de treize ans les multiples possibilités que lui offrent le graffiti et le langage graphique urbain, dans la dimension desquels il ne faut pas longtemps pour que ses mécanismes se déplacent.

Art intime

Dans l’intimité de son laboratoire mental, Grip Face capture les images de leur temps et leur donne forme sous la tutelle de l’éducation esthétique reçue; de l’illustration à la conception graphique, en passant par l’installation et la peinture qui sera présente dans sa prochaine exposition Marrakech à la galerie d’art David Bloch en plein centre de la ville rouge, travaille des langages les plus graphiques aux plus graphiques.

Conceptuel et en même temps pose depuis des années un pont entre l’espace et l’exposition. Son premier livre « Black Faces » est la matérialisation sur le papier de ce pont; la publication inclut les deux interventions telles que les pièces destinées à être exposées dans la galerie Bilbao SC, toutes dans le même projet.

De grands espaces

Les espaces qu’il choisit dans la métropole, que ce soit dans les frontières méprisées des banlieues ou dans les medianeras au centre des villes, reproduisent les liens distants de l’être humain avec l’art.

Le passant se retrouve face à des icônes qui réclament son attention et son observation, formant ainsi un univers iconique personnel qui les cherche à induire une réflexion et, peut-être, à l’interroger. Le travail de Grip Face a été exposé à Helsinki, Vienne, Sao Paulo et Barcelone parmi de nombreuses autres villes internationales.