/L’art contemporain à son paroxysme à Marrakech

L’art contemporain à son paroxysme à Marrakech

L’artiste résident de la galerie art Marrakech David Bloch Vincent Abadie Hafez est un cosmopolite de renommée dont les travaux artistique sont très beau résultat de métissages à la rencontre de plusieurs cultures.
Dès l’année 1988 il commence sa longue carrière en portant le pseudonyme de Zepha en s’investissant de grande manière au sein du mouvement graffiti.

C’est en banlieue parisienne qu’il commence à imposer son nom et celui de son équipe ; il ne s’arrêtera pas depuis…
Il s’approprie l’espace public et bouscule certaines habitudes visuelles : une sur urbanisation latente est en train d’être dénoncé…

Tel un beau mot écrit sur le sable son art se veut tout d’abord éphémère et accessible à tous.
Vincent Abadie Hafez développe un univers et un langage visuels dans lesquels se retrouvent le travail artisanal des anciennes civilisations, le mouvement Figuration libre, l’Abstraction lyrique et le Streets art.

Une esthétique à la croisée de deux mondes, l’ancien et le moderne, révélant un juste équilibre du trait instinctif et de la composition réfléchie et dans laquelle l’espace cosmique entrerait en collision avec l’infiniment petit.

Les configurations hybrides révèlent divers aspects, mixant les médiums et métissant les techniques… Naissent alors des totems anthropomorphes en deux dimensions, usés par l’érosion et sur lesquels apparaissent des traces, signes et symboles calligraphiés; les déliés et les pleins qu’on y retrouve aboutissent alors moins à une écriture qu’à une construction. La galerie David Bloch vous propose de l’art dans son état le plus pur qui soit!

sensitive-eye2L’exhibition de l’art optique and kinetic à la David Bloch Gallery Marrakech